Qu'est-ce que l'ostéopathie?

     Le concept thérapeutique de l'ostéopathie a été fondé par un médecin Américain du nom de Andrew Taylor Still au milieu du 19eme siècle. Après avoir commencé ses études de médecine À Kansas City, et à une époque depuis laquelle les connaissances médicales ont beaucoup évolué, il se met à douter des capacités de la science médicale à traiter efficacement les malades. 

 

En 1865, il perd ses trois enfants face à la méningite. À ce moment, il devient obsédé par la nécessité de soigner de façon plus efficace et s'adonne à l'étude intensive de l'anatomie. Il développera peu à peu une méthode de traitement manuelle, basée sur ses connaissances approfondies du corps humain.

 

    Par la suite il exerce sa méthode, non sans se heurter à l'ostracisme de l'époque, tant de la communauté médicale de l'époque que du clergé. Il finit par acquérir malgré tout une grande renommée et en 1892, fonde la première école d'ostéopathie à Kirksville dans le Missouri.

 



 

 

     Dans la pratique, l'ostéopathie tente, par des techniques manuelles, de diagnostiquer et traiter les blocages présents dans le corps humain pour traiter une grande variété de maux et douleurs (dos, sciatique, maux de tête et migraines, douleurs sportives aux épaules, aux genoux et aux chevilles par exemple). Toute perte de mobilité, tension ou perte de mouvement au sein d'une structure du corps engendre un ensemble de phénomènes d'adaptation que l'organisme met en place dans le but de retrouver l'équilibre. Lorsque les capacités d'adaptation du corps humain sont dépassées, des symptômes divers peuvent apparaître. L'ostéopathie a pour objectif de découvrir et remonter ces chaînes d'adaptation, dans le but de les faire disparaître et redonner au corps sa vitalité et sa santé.

 

Comme l'approche ostéopathique se base sur une connaissance approfondie de l'anatomie humaine, les possibilités de traitement sont diverses. Ainsi nous retrouvons:

 

Les techniques articulaires: Elles ont pour but de rétablir un équilibre entre les différentes articulations du corps. L'ostéopathe utilise ces techniques pour repositionner correctement les articulations.

 

Les techniques viscérales: Sont utilisées pour traiter les déséquilibres causés par des tensions au niveau des points d'attache et de contention des organes internes. Elles servent aussi à corriger la mobilité de ces mêmes organes.

 

Les techniques fasciales: Elles traitent les tissus conjonctifs du corps. Tous les organes étant contenus dans des membranes appelées fascias, le traitement des tissus conjonctifs est important pour que le corps retrouve un équilibre de tensions.

 

Les techniques crâniennes: Ont pour but de rétablir la mobilité correcte des différentes pièces osseuses du crâne, ainsi que des méninges. 

Les origines de la posturologie

Il est compris depuis un certain temps déjà que l'être humain en position debout n'est jamais complètement immobile. en fait, il est en réajustement constant pour maintenir son équilibre. Ce réajustement se manifeste par de très légères oscillations qu'il est possible de mesurer.

Un des premiers chercheurs à s'intéresser à ce rééquilibrage était Karl Vierordt. Il a obtenu les premières mesures des oscillations du corps humain par des procédés rudimentaires dès 1860. C'est à cette époque qu'il a déterminé l'importance de la vision et de la sensibilité de la plante des pieds dans le contrôle postural.

Il a fallu attendre 1955 pour comprendre le rôle de la musculature oculaire dans la stabilité posturale. Les travaux de Jean Bernard Baron ont permis de tirer la conclusion que la manipulation d'une entrée posturale modifie immédiatement le tonus de toutes les chaînes musculaires associée.

Plus récemment, il a été découvert que l'occlusion dentaire avait une influence importante sur la posture. Le bruxisme, lié au stress, a une influence sur le tonus musculaire.

En 1985 en France, le Dr Bernard Bricot, chirurgien orthopédique de formation, crée le CIES (Centre International d'Étude de la Statique) et s'intéresse aux causes primaires des troubles du système musculo squelettique. Le CIES s'intéresse à l'étude, la recherche et l'enseignement du système postural. Il s'agit de comprendre les troubles fonctionnels du corps humain en relation avec ses asymétries. Il est compris que des asymétries au niveau de la position du squelette dans l'espace entraîne des contraintes anormales sur la fonction articulaire et musculaire. 

À ce jour, la posturologie est une science mature qui tente d'établir la relation entre les troubles du système postural et les différentes pathologies fonctionnelles du corps humain. Comme la position du corps dans l'espace est déterminée par la perception que le cerveau a de celui-ci, la posturologie agit par une correction de cette perception, au lieu de se concentrer sur les structures en déséquilibre. 

 

Au Québec, la posturologie telle qu'enseignée par le Dr Bricot est une pratique jeune et émergente qui compte un petit nombre de professionnels issus de différentes disciplines dont des médecins, des dentistes, des chiropraticiens, des kinésiologues, des entraîneurs sportifs et des ostéopathes. Le but de ces professionnels est d'offrir des solutions durables à des problèmes récurrents et chroniques. 

Ces deux disciplines sont offertes à mon bureau de Longueuil sur la Rive Sud de Montréal.