Rechercher
  • Philippe Denis

"Vous avez une entorse lombaire"



C’est un des grands maux du siècle. Et plus de 60% des consultations en ostéopathie. Énormément de gens développent des douleurs dans le bas du dos. C’est un problème banal certes, mais non sans conséquences. Responsable de coûts sociétaux de plusieurs milliards de dollars, tant pour le système de santé que par l’absentéisme au travail.


Et ça ruine votre qualité de vie.


Contrairement à une entorse de cheville ou de genou, qui résultent de traumatismes de degrés divers, documentés et facilement identifiables, le terme « entorse lombaire » se perd dans quelques définitions nébuleuses. En fait, l’entorse lombaire désigne un ensemble de douleurs aigues et chroniques du bas du dos, aussi appelée « lumbago », « lombalgie », « tour de rein » ou « j’aimerais donc passer la journée en position foetale ». La différence avec l’entorse de cheville, c’est que ce n’est pas causé uniquement par des accidents ou des traumatismes soudains, mais peut s’installer de façon insidieuse et progressive, sans déclencheur identifiable.


CE QUI FAIT MAL


Lorsque nous parlons de douleurs lombaires, trois types de structures peuvent être en souffrance :

-Les facettes articulaires bloquées :

-Les muscles tendus :

-Une pression sur les nerfs rachidiens :

-Un heureux mélange de deux ou des trois problèmes mentionnés plus haut 


IL N’Y A PAS DE DOS…


Je vais ajouter un point important concernant les parties du corps en souffrance. Ce n’est pas parce que votre dos vous fait mal que votre dos a un problème. La douleur que vous ressentez est la finalité d’un ensemble de facteurs qui prennent souvent leurs origines bien loin de l’endroit où le dos commence à ressembler à la lune.

La réalité est plus complexe qu’il n’y paraît. Votre dos n’est pas séparé du reste de votre corps. Il peut souffrir mécaniquement de déséquilibres venant d’ailleurs (une ancienne blessure à la cheville par exemple). Les muscles de votre dos sont en fait une partie d’une chaîne de muscles plus grande. Votre dos compense peut-être pour un dérangement musculaire ou articulaire venant d’une partie éloignée.


Mais ce n’est pas tout…si nous voulons vraiment comprendre pourquoi vous avez mal, il faut prendre conscience du fait que les muscles de votre dos sont sous le contrôle du système nerveux central (SNC) et qu’il est fort possible que la souffrance ressentie prenne son origine de dysfonctions dans la façon dont le cerveau organise le tonus musculaire.


Lors d’un rendez-vous en ostéopathie, l’approche utilisée pour vous soulager concerne les composantes mécaniques de votre corps. Autrement dit, l’ostéopathe identifie les dysfonctions mécaniques au niveau de vos articulations, vos muscles et vos fascias et les corrige, ce qui permet au corps de retrouver un certain équilibre et une amélioration des symptômes.


Par contre, comme il n’est pas possible de séparer les muscles et les articulations des

systèmes qui les contrôlent, il se peut que la thérapie manuelle ne soit pas suffisante si on veut remonter à la source. Si nous sortons du cadre strictement biomécanique, nous pouvons identifier des composantes du problème parmi les entrées sensorielles suivantes :


Un déficit du système vestibulaire : La colonne vertébrale est contrôlée et stabilisée par une multitude de petits muscles. Comme il s’agit de muscles profonds, ils sont sous contrôle involontaire. L’oreille interne est neurologiquement connectée à ces muscles afin que le cerveau puisse créer le meilleur alignement possible. Des études ont établi une corrélation entre les dysfonctions de l’oreille interne et la présence de douleurs lombaires. (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10545625). Une autre étude (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3718398/), établit une corrélation semblable entre le manque de stabilité posturale et les douleurs.


Une asymétrie de convergence oculaire : La position du corps dans l’espace est aussi déterminée par l’information sensorielle en provenance des yeux. C’est la raison pour laquelle une patineuse a besoin de fixer son regard afin de pouvoir faire une vrille sans tomber. Les muscles des yeux sont également connectés neurologiquement au reste du système musculaire. Une asymétrie de convergence visuelle créera automatiquement une asymétrie posturale, visible par des bascules des épaules et du bassin, ce qui rend le tonus des différentes chaînes musculaires inégal.


Une surprogrammation de certains muscles et l’anesthésie de leurs antagonistes : Qu’arrive-t-il lorsque vous maintenez une position de façon prolongée? Nous commençons à nous « fixer » dans cette position. Lorsque nous sommes assis trop longtemps, les muscles de la chaîne antérieure se raccourcissent et les muscles postérieurs sont allongés. Après des semaines, des mois ou des années de ce régime et les muscles ne savent plus qu’ils peuvent se relâcher ou se contracter. Les déséquilibres en résultant peuvent faire en sorte que la colonne lombaire soit tirée en avant par le muscle psoas, ce qui crée des contraintes importantes et une modification de la position du bassin. Il existe des exercices qui permettent de reconnecter les muscles et de défaire les schémas dysfonctionnels.


LA NÉCESSITÉ D’UNE APPROCHE PLUS GLOBALE


Si vous cherchez à comprendre les raisons derrière vos douleurs lombaires, j’espère que cette perspective peut contribuer à vous apporter des éléments de réponse. Comme le phénomène de douleur est complexe, il est également possible d’attribuer d’autres causes qui expliqueraient vos souffrances. Mais dans le cas de douleurs qui reviennent sans cesse, malgré l’absence de raisons médicales, malgré le fait que vous consultez déjà un ostéopathe, il penser en dehors de la boîte et explorer d’autres avenues. Considérer le fonctionnement du système nerveux dans l’équation apparaît de plus en plus important.



Sources:


http://jaoa.org/article.aspx?articleid=2094608


http://www.ptonthenet.com/articles/why-your-clients-back-pain-keeps-returning-the-vestibular-system-part-one-3930


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3259492/


https://vestibular.org/sites/default/files/page_files/Vestibular%20Rehabilitation_0.pdf


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10545625


http://www.eastcorkphysio.ie/could-you-have-a-vestibular-disorder/


https://www.morgantownchiropractor.com/education/back-pain/back-pain-balance-exercises/

170 vues