Rechercher
  • Philippe Denis

Pourquoi consulter un ostéopathe?



     Au niveau de la population qui consulte un professionnel de la santé, il semble y avoir le clan des gens qui vont directement consulter leur médecin de famille (Si en tant que Québécois, ils sont suffisamment chanceux pour en avoir un) et le clan des gens qui sont très réticents à aller consulter un médecin et qui se sentent plus à l’aise avec un thérapeute manuel, un acupuncteur ou un naturopathe. J’exagère bien sur car il existe plus que deux modes de pensées; beaucoup de gens voient leur santé comme un tout et veulent avoir le plus de réponses possibles venant du plus grand nombre de professionnels : médecins, ostéopathes, alouette…


     La question est la suivante : Quels problèmes sont destinés à être traités en ostéopathie et quels sont ceux qui au contraire, bénéficieraient de la médecine traditionnelle? Pour répondre à cette question et je l’espère, pouvoir éduquer les patients à ce sujet, je vais classer les problèmes en deux catégories : les troubles lésionnels et les troubles fonctionnels.


     Les troubles lésionnels regroupent les problématiques ou le fonctionnement d’un organe ou d’une structure est compromise en raison d’un dommage observable et quantifiable. Par exemple, un infarctus ou un AVC sont des troubles lésionnels. Une fracture et un ongle incarné aussi. Ils sont observables et peuvent être diagnostiqués par un médecin. Il en est de même pour les maladies et les conditions chroniques. En fait, toute maladie que l’on peut nommer correspond à la définition de lésion.


     Les troubles fonctionnels sont différents. Ils regroupent les problématiques ou le fonctionnement est compromis, mais sans qu’il y ait de dommage observable. Un blocage articulaire ou des tensions musculaires peuvent être à la source de réels problèmes, mais ils ne sont ni visibles en imagerie et les médecins ne sont pas formés pour les identifier avec précision. C’est à ce niveau que l’ostéopathe peut agir.


     Ce qui est intéressant de noter, c’est qu’un trouble fonctionnel peut souvent à la longue évoluer vers un état lésionnel. Si l’alignement du squelette est compromis, il va en résulter des contraintes anormales sur l’ensemble du système. Ces contraintes peuvent être à la source de blocages et de symptômes douloureux (c’est pour ça que je parle de trouble fonctionnel). Par contre, si l’état est maintenu suffisamment longtemps sans que des correctifs soient apportés, les contraintes anormales du système peuvent au final créer des conditions comme l’arthrose (problème lésionnel).


     Dans l’absolu, il est important de savoir à quel problème nous avons affaire. Dans un monde idéal, la médecine allopathique et les médecines alternatives devraient fonctionner de concert afin de venir en aide aux patients de façon optimale. C’est pourquoi il est important de consulter en médecine alternative afin que les troubles fonctionnels traitables ne se transforment pas en dommages réels.


Si je peux donner un conseil important, c’est d’éviter de se ranger dans un clan…


Je m’explique.


    Beaucoup de gens choisissent de venir me voir au lieu d’aller voir leur médecin de famille. Je sais qu’on est au Québec, que le système de santé est surchargé et qu’il n’y a pas assez de médecins dans notre société. De plus, lorsque les gens veulent un rendez-vous dans mon bureau, ils ont accès à une multitude de moyens de me rejoindre, ils peuvent me laisser des messages texte, ils peuvent me rejoindre sur les médias sociaux, ils peuvent prendre rendez-vous directement sur mon site web, ce qui fait qu’en bout de ligne, je suis plus efficace et convivial qu’une clinique médicale publique. La frustration des gens lorsqu’ils se heurtent au système de santé, associé au fait que les rendez-vous médicaux sont souvent source d’anxiété et d’attente, font en sorte que les thérapies alternatives sont séduisantes et souvent considérées préférables par certains.


    Par contre, si on prend par exemple des douleurs au dos (la moitié de mes consultation), les causes peuvent être nombreuses. La majorité des causes sont d’ordre fonctionnel (Dans ce cas, vous pouvez prendre rendez-vous avec moi). Mais il ne faut pas oublier que la douleur peut être en lien avec vos habitudes de vie (Si vous dormez sur un divan digne d’un étudiant de cégep), de vos habitudes nutritionnelles, de problématique d’ordre psychique, une blessure ou même une tumeur (Dans les cas les plus graves bien sûr, mais vous comprenez mon point).


    Parmi les troubles fonctionnels, nous retrouvons entre-autre les symptômes et les conditions suivantes :

-Les douleurs cervicales

-Les douleurs dorsales (souvent au niveau de la colonne entre les omoplates)

-Les douleurs lombaires (le fameux tour de rein et lombalgies de toutes sortes)

-Les douleurs articulaires aux épaules et les douleurs de la coiffe des rotateurs

-Les épicondylites

-Les douleurs au genou

-Les douleurs à la cheville

-Les céphalées (la plupart des maux de tête sont créés par des tensions musculaires et sont donc d’ordre fonctionnel)

-La fatigue (bien qu’il puisse y avoir plusieurs causes organiques sous-jacentes, l’accumulation de tensions dans le corps le force à dépenser plus d’énergie par compensation).


    Cette liste est bien sûr incomplète, mais résume bien les principaux motifs de consultation en ostéopathie. Bien souvent, lorsque les troubles sont d’ordre fonctionnel, les patients sont souvent frustrés suite à une visite chez le médecin compte tenu du fait que les options offertes (pharmacologie), ne sont pas satisfaisantes. Il ne faut par contre pas oublier que les troubles mentionnés plus haut peuvent également avoir une cause organique (lésionnelle).


    J’espère, par cet article, éclairer les gens à savoir pourquoi ils devraient consulter un thérapeute manuel. Dans un prochain article, j’expliquerai les différentes modalités thérapeutiques disponibles sur le marché, ce qui j’espère, vous permettra de comprendre les différents moyens utilisés afin de vous permettre de recouvrer la santé.


Bonne semaine,


Philippe Denis, D.O.