Rechercher
  • Philippe Denis

Le système vestibulaire, la stabilité et les muscles.



Vous marchez tranquillement sur le trottoir par une belle journée d’automne. Comme vous êtes occupé à texter, vous ne voyez pas la vilaine craque dans le béton, ou la diabolique peau de banane qui n’attendent qu’à vous faire brusquement sortir de votre rêverie.


Soudainement, vous voilà en position idéale pour subir un vol plané un peu trop court. Heureusement, des mécanismes sont en place pour veiller au grain et automatiquement, un pied se place exactement en dessous de votre tête et vous voilà sauvé. Au lieu d’amortir votre chute avec vos dents, quelques petits pas de rattrapage ont été nécessaire pour éviter la catastrophe.


QU’EST-CE QUI S’EST PASSÉ?


Non je sais, vous textiez et vous avez trébuché. Ce qui est intéressant de savoir, c’est comment le geste non planifié que vous avez utilisé pour vous sauver a été possible. C’est ce genre de question qu’on ne se pose pas nécessairement très souvent, parce que c’est presque trop banal pour représenter un intérêt. En fait, vous devez l’intégrité de votre dentition en grande partie à votre système vestibulaire, et à son habileté à contrôler vos muscles afin de vous garder en position debout.


LE SYSTÈME VESTIBULAIRE ET LES MUSCLES


Dans ma pratique de l’ostéopathie, les techniques utilisées pour traiter les tensions musculaires et les déséquilibres articulaires sont d’ordre biomécaniques. C’est-à-dire que c’est en manipulant les structures du corps elles-même que nous mettons fin aux blocages. Par contre, notre système musculaire reçoit des ordres du système nerveux central pour fonctionner et par fonctionner, je veux dire être capable de créer une station debout et résister à la gravité.


Comme j’en ai déjà parlé, il y a plusieurs sens impliqués dans la posture. Le système vestibulaire est un de ceux-là. L’oreille interne est là pour détecter les déplacements de la tête, leur vitesse et leur orientation. Neurologiquement, ce système est relié aux muscles oculaires, au cervelet et aux muscles de la colonne vertébrale. C’est donc un sens essentiel à la planification du mouvement conscient, à la stabilité posturale et au tonus musculaire.


POURQUOI C’EST IMPORTANT


Les gens se présentent à mon bureau avec des douleurs bien sur, mais également des tensions musculaires et des blocages de toutes sortes. Le travail de l’ostéopathe est de corriger ces problèmes par diverses manipulations. Par contre, il devient de plus en plus évident que tant que le système nerveux n’est pas pris en compte, on néglige une partie importante qui pourrait apporter des solutions durables aux problèmes des gens.

Des études récentes mettent en évidence un lien important entre les dysfonctionnements du système vestibulaire et la scoliose idiopathique chez les adolescents. La connection de l’oreille interne aux muscles profonds de la colonne vertébrale serait en grande partie responsable à l’installation de déséquilibres musculaires importants qui entraînent une déviation des vertèbres. Ces découvertes sont intéressantes car nous pouvons envisager d’autres avenues de traitement que les méthodes actuellement proposées (comme le port de corsets). D’autres études sont évidemment à faire.


Si un problème d’oreille interne peut déformer une colonne vertébrale, est-il possible d’envisager un protocole pour traiter un simple problème de mal de dos?

Pour monsieur et madame tout le monde qui ne souffre pas de scoliose, il a été démontré dans une étude du Journal of the American Osteopathic Association qu’il y avait une corrélation entre les douleurs lombaires chroniques et les désordres vestibulaires.


Bien que d’autres études sont nécessaires afin de comprendre ce qu’il est possible de faire, les liens neurologiques entre le système postural et le système musculaire sont bien compris et la prise en charge des patients souffrant de douleurs ne peut que bénéficier de stratégies visant à renforcer l’oreille interne, parallèlement à un traitement d’ostéopathie classique.


Une amélioration de la stabilité globale du corps est non seulement importante, elle devient particulièrement vitale pour les personnes âgées qui sont plus à risque de tomber et de se blesser. En révélant les petits problèmes du système, il est possible de fournir un programme d’entraînement adapté au patient afin qu’il puisse avoir un meilleur équilibre et une meilleure prise en charge des douleurs (ou les prévenir).

Le système vestibulaire est un sens très primitif chez notre espèce. Il est connecté à la partie la plus ancienne du cervelet. C’est aussi le premier sens à se développer dans l’utérus, de par les mouvements de la mère et la position de la tête. Lorsque l’enfant vient au monde, le système continue de maturer et contribue à la mise en place de la posture, du contrôle musculaire et de la stabilité.


C’est une des raisons pourquoi il est si important de favoriser le jeu libre chez les enfants. Beaucoup d’activités sportives favorisent le développement du sens vestibulaire chez les jeunes, notamment la gymnastique. Les mouvements d’inversion et les changements de position rapides de la tête améliorent la performance de ce système d’équilibre, ce qui veut dire que le fait de faire des culbutes au parc est également bénéfique.


Pour les nouveau-nés, il est également important de le placer dans un environnement où il pourra solliciter les muscles de son cou et où il aura l’occasion de bouger la tête dans toutes les directions.


Lors d’une consultation à mon bureau, les tests d’équilibre font partie intégrante de mon approche ostéopathique. Qu’il s’agisse d’un suivi en posturologie ou de séances d’ostéopathie classique, il est plus qu’important de vérifier le fonctionnement des systèmes qui font que l’on peut se tenir debout sans effort. Quand on sait que le simple fait de marcher nous place en position de déséquilibre presque constant – 80% du cycle de la marche se fait en appui sur un seul pied – je crois qu’il est essentiel de se questionner sur toutes les façons possibles de rendre ce geste quotidien le plus fluide possible.


Sources:



http://doc.rero.ch/record/278174


2013-04-seminaire-deficits-vestibulaires.pdf


https://enoya.qc.ca/services/0-18ans/specifiques/reeducation-vestibulaire/

https://books.google.ca/books?id=-PGrZmByrC0C&pg=PA75&lpg=PA75&dq=développement+vestibulaire+ET+enfant&source=bl&ots=2rwHEIQBcK&sig=YNDSud1IQ_cCc1SYHdX32E_yvq4&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjt87uJl9TeAhXQx1kKHdXGDxM4ChDoATAJegQICRAB#v=onepage&q=développement%20vestibulaire%20ET%20enfant&f=false


http://www.em-consulte.com/en/article/838900


https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01231175


https://www.pialasse.com/2014/06/reaction-vestibulomotrice-anormale-liee-lapparition-progression-scoliose/


https://oppq.qc.ca/blogue/vertige-et-physiotherapie-traitements-et-causes/

http://www.ptonthenet.com/articles/why-your-clients-back-pain-keeps-returning-the-vestibular-system-part-one-3930


http://jaoa.org/article.aspx?articleid=2094608


https://journals.lww.com/spinejournal/Abstract/2001/04010/Impaired_Postural_Control_of_the_Lumbar_Spine_Is.4.aspx

0 vue