Rechercher
  • Philippe Denis

On fait pas du neuf avec du vieux

En tant qu’ostéopathe, je traite une multitude de gens appartenant à toutes les catégories d’âge. Parmi ces catégories, les gens dans la quarantaine sont bien représentés, du moins selon mon expérience personnelle. Comme les patients qui consultent souffrent tous d’une façon ou d’une autre, j’en conclus que toutes les tranches d’âge éprouvent des douleurs ou des troubles fonctionnels.



LA DOULEUR N’AFFECTE PAS QUE LES PERSONNES ÂGÉES…



Même s’il est certain que plusieurs patients dans l’adolescence se présentent pour des douleurs causées par des blessures sportives, un bon nombre d’entre eux, tout comme les adultes d’âge plus avancé, souffrent de douleurs inexpliquées et récidivantes. Parmi ces maux, les douleurs au dos font partie de la réalité de plusieurs adolescents, et par l’expérience que j’ai acquise en milieu scolaire, j’ai pu voir des jeunes de 12 ans qui en étaient affectés.


https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2010004/article/11389-fra.htm


Ce qui m’intéresse lorsque je pense à tout ça, c’est la perception des causes de la douleur chez les gens d’âge plus avancé. Après 40 ans, lorsque les gens se présentent à mon bureau, ils parlent de leurs douleurs comme étant un signe inévitable du vieillissement. Plusieurs collègues pourraient rapporter les mêmes phrases entendues comme « C’est normal, je vieillis », « Ah ben coudonc, c’est l’âge » ou bien « On fera pas du neuf avec du vieux ».



LE DESTIN INÉVITABLE DU VIEILLISSEMENT



Qu’on s’entende bien; nous sommes tous condamnés au déclin et on va tous s’entendre sur le fait qu’il y a une corrélation entre l’âge et l’apparition de problèmes de santé divers. L’élasticité des tissus change avec le temps, ce qui les rend plus vulnérables aux blessures. La guérison des blessures prend également plus de temps.


https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=douleurs-articulations


Par contre, si le vieillissement à lui seul était la cause des douleurs, tous les vieux seraient amochés et tous les jeunes seraient en pleine santé. Lorsqu’on observe la population, on se rend vite compte que c’est loin d’être le cas.

J’aimerais partager un point de vue : Ce n’est pas tant l’âge lui-même que l’accumulation de contraintes anormales sur le corps durant des années qui éveille les douleurs normalement associées à l’âge. Une personne qui compense depuis 50 ans risque en effet de souffrir plus qu’une personne qui ne compense que depuis quelques années.

Pour la défense de la médecine, il est normal de constater de la dégénérescence discale à partir de l’âge de 25 ans. Ces dégénérescences peuvent être à l’origine de douleurs à mesure qu’elles s’aggravent et c’est certain que plus on avance en âge, plus on est susceptible de présenter de l’usure qui peut être à l’origine de symptômes. (Quoiqu’à la lumière d’observations récentes ce ne soit pas une vérité absolue).



L’IMPORTANCE DE L’ÉQUILIBRE ET DE LA MOTRICITÉ



À partir du moment où l’être humain apprend à se tenir debout, son travail principal sera celui de résister à la gravité. Si le développement de sa motricité ne se fait pas parfaitement, la posture présentera des asymétries qui induiront des contraintes anormales sur le squelette (Bricot). Comme dans toute mécanique, ces contraintes créeront de l’usure prématurée. Le corps développera des mécanismes de compensation, mais le maintien de ces systèmes finit souvent par être très demandant pour l’organisme, et la personne vit des douleurs et s’épuise.

Alors est-ce du à l’âge…?


Oui et non.


Ce qui est important de savoir, c’est qu’il existe des solutions pour s’assurer que le corps retrouve un équilibre et qu’une fois la source des contraintes anormales découvertes, il est possible de réduire grandement et même éliminer les douleurs et ainsi retrouver un bon potentiel de mouvement et ce, même à un âge « avancé ».



OSTÉOPATHIE, POSTUROLOGIE ET COMPAGNIE



Un suivi en posturologie associé à des soins ostéopathiques permet aux patients non seulement de trouver une méthode efficace pour régler leurs problèmes, mais ils en apprennent plus sur eux-mêmes ainsi que sur les causes réelles qui les ont amenés à consulter.


Si un individu retrouve son plein potentiel santé et qu’il en apprend plus sur lui-même, c’est un bon deal ;)


Pour les gens sur la rive sud de Montréal, il me fera plaisir de vous recevoir. Ensemble, nous pouvons trouver des pistes de solutions et établir le meilleur plan de traitement adapté à vos besoin.


Bonne semaine,


Philippe Denis, D.O.

104 vues